Les collages de Joe Webb

Giant Leap, collage, 2014.

Giant Leap, collage, 2014.

Joe Webb, graphiste anglais de profession, élabore d’étonnants collages arborant une esthétique surréaliste.
Las de travailler le plus clair de son temps devant un écran d’ordinateur et plus largement de l’omniprésence de la technologie dans son quotidien, Joe Webb abandonne de temps à autre son ordinateur pour réaliser manuellement des collages.
Le choix judicieux des images combinées et la précision dont il fait preuve dans les raccords de ses collages donnent parfois l’impression qu’ils ont été créés ou retravaillés par ordinateur. Il opère cependant sans support numérique et sans retoucher ses images.

Les collages de Joe Webb sont réalisés à partir d’images découpées qu’il déniche dans d’anciens magazines dont la plupart proviennent des années 1950. Comme il l’explique, il se limite à deux ou trois images pour confectionner ses collages. Il les assemble ensuite en une seule en gardant pour « objectif de communiquer un nouveau message ou une nouvelle idée » avec celle-ci. Dans l’entretien qu’il livre au Huffington Post, Webb évoque notamment de façon très claire son parti-pris de toujours vouloir signifier quelque chose au travers de ses œuvres.

Lire la suite

Publicités